au sujet du Bronze
Entrez un sous-titre ici

Le temps passe, le bronze reste...

Quelque chose de magique se produit, quand on est en contact avec le bronze: Parce qu'il dure longtemps et qu'il a été utilisé par l'homme depuis des millénaires, il nous connecte avec le passé et le futur. Le temps passe, il restera...

G Rouxeville, © Adagp, Paris, 2018
G Rouxeville, © Adagp, Paris, 2018

Profond et précieux

Visuellement, le bronze est très beau, précieux, et il y a de la profondeur dans sa surface... Vous pouvez choisir la couleur de la patine, ou même choisir une surface aspect métal, pour l'harmoniser avec vos meubles, bois, verre, pierre...

G Rouxeville, © Adagp, Paris, 2018
G Rouxeville, © Adagp, Paris, 2018

A propos de la coulée en bronze:

C'est une part du travail qui est très technique et spécifique. Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour le moulage. L'anticipation des problèmes de fonderie, causés par le métal en fusion et la complexité des formes, vont conduire à choisir la technique de fonte au sable ou à la cire perdue. Après la fonte, la surface de la sculpture est rugueuse, et nécessite un gros travail manuel, la ciselure: ébarbage, ponçage, polissage et lustrage. C'est ensuite le moment de faire la patine. De très nombreux coloris et aspects de patine sont possibles, qui peuvent être réalisés spécialement pour vous. 

Les règles légales & éthiques au sujet de la fonderie d'art

Les règles au sujet de la fonderie d'art:

La loi est très stricte: Seuls 8 bronzes originaux sont autorisés. (signature & numéros 1/8 à 8/8). Ce ne sont pas des copies, mais 8 différents originaux. L'artiste peut aussi réaliser 4 "bronzes d'artiste" pour son usage personnel (signature & numéros I à IV). Après réalisation de ces 12 exemplaires originaux, si un moule solide a été réalisé, il est alors détruit.

Reproduite en plus grande quantité, la sculpture perd son statut d'oeuvre d'art, pour devenir un "objet d'édition", perdant du même coup une grande partie de sa valeur...

CF "Légifrance":

article 261-1-3°-a du code général des impôts, sont considérées comme des oeuvres d'art originales 

Décret n°81-255 du 3 mars 1981 sur la répression des fraudes en matière de transactions d'oeuvres d'art et d'objets de collection